La radiesthésie en héritage,
un lien ancestral

J’ai hérité du don de radiesthésie par filiation maternelle.
Ainsi, il me semble légitime de rendre hommage à cette lignée d’aïeuls réceptifs aux énergies, par quelques souvenirs relatés par ma mère.

Mes aïeuls radiesthésistes

Mon arrière grand-mère, Mélanie Rouat (1878-1955), célèbre cuisinière à Riec/sur/belon, a un oncle prêtre au Trévoux et radiesthésiste, Mathurin Rouat (1805-1867). On lui attribue entre autre avoir retrouvé aux alentours de Nantes des chevaux volés au Trévoux grâce à une recherche sur carte au pendule.


Louis Rouat, mon grand-pèreL’hommage de Maurice Edmond Saillant
dit Curnonsky

Maurice Edmond Saillant dit Curnonsky, écrivain, critique culinaire et ami de la famille, consacre un chapitre à mon arrière grand-mère sur ses talents gastronomiques dans son livre « à travers mon binocle » (Ed : 1948).
Il présente mon grand-père, Louis Rouat
(1898-1967), ainsi :

Par bonheur, ils tenaient de leur mère et de son exemple le goût du travail : l’aîné des trois fils, après l’école, avait voulu rester ostréiculteur ; il avait d’ailleurs le génie de la rhabdomancie* et des dons de sourcier…

De la sourcellerie à la radiesthésie
appliquée à la santé

En outre, très demandé comme sourcier, mon grand-père avait d’autres talents. Ma mère raconte souvent une anecdote qui corrobore sa capacité à détecter les prémices d’une maladie.
Dans l’épicerie de son épouse, ressentant un problème chez un représentant de commerce, il réalise une analyse radiesthésique et lui détecte un dysfonctionnement à une jambe. A ce moment, il ne souffre pas et s’en va médusé. Dans le cadre de son travail, de retour un mois plus tard, il lui annonce et lui confirme une douleur et une maladie diagnostiquée à cet endroit.
Aussi, des relations du village et des voisins lui rendent visite régulièrement afin qu’il vérifie à l’aide de son pendule la nécessité de prendre tels remèdes.
Longtemps après sa disparition, des anciens du village louent encore les dons de mon grand-père.

Remerciements

Décédé l’année de ma naissance, je remercie mon grand-père, ainsi que ma mère, Mathurin Rouat et mes autres aïeuls de m’inscrire dans cette lignée de radiesthésistes, de capteurs d’énergies.

*Rhabdomancie : Radiesthésie pratiquée avec une baguette.

 
Accueil > La radiesthésie en héritage, un lien ancestral

Partager